Actualité du Roussillon, politique, économie... Tramuntana-actu

Accueil du site > Xipots > Municipales de 2014 : l’opposant PS de Jacqueline Irlès se fait (...)

Municipales de 2014 : l’opposant PS de Jacqueline Irlès se fait connaître

samedi 2 mars 2013, par Redaction

Eric Frauca veut être l’opposant de gauche de l’UMP Jacqueline Irlès aux municipales de 2014, à Villeneuve-de-la-Raho. Dans cette optique, il se présente dans un long communiqué de presse, à lire en suivant :

« Dans la perspective des élections municipales de 2014, l’opposition à Madame Irlès s’organise. Je souhaite la mener et pour ceux qui ne me connaîtraient pas, je me présente :

Eric Frauca, 47 ans, inspecteur principal des finances publiques, Catalan de naissance et Villeneuvois depuis 1989, parti hors département à plusieurs reprises pour des raisons professionnelles, j’ai mis à profit cette mobilité géographique pour m’ouvrir à tout ce qui peut se faire par ailleurs. Militant syndical pendant 23 ans (1988-2001), membre du Bureau national FO impôts pendant une dizaine d’années, membre du PS de Villeneuve, habitué des démarches administratives, de la négociation et des arcanes du pouvoirs, je souhaite mettre à disposition mes compétences pour la commune. Connu localement pour mon implication dans les activités associatives et ancien membre du syndicat d’initiatives de la commune, j’entends les attentes de nos concitoyens.

J’ai connu Villeneuve à l’époque où c’était un petit village ( le panachage des listes était autorisé). Je l’ai vu très vite changer et s’engager dans une orientation individualiste et froide d’une « cité-dortoir » qui ne me correspond pas et ne me plaît pas. Déjà en 2002, j’avais envisagé de m’engager mais les conditions n’étaient pas réunies. J’ai franchi le cap en 2008 en me présentant avec la liste Agir pour Villeneuve et je suis depuis conseiller municipal d’opposition. Je peux dire après 5 ans d’expérience, mais également, soyons humble, d’apprentissage de la fonction d’élu local, que la mission est passionnante mais s’avère très difficile dans l’opposition à Villeneuve de la Raho. Fort de ce constat que de nombreux habitants partagent, il m’a semblé nécessaire de passer un cap supplémentaire et d’impulser une dynamique nouvelle sur la commune. En ce sens, épaulé entre autre par Thomas EMERIAU, j’ai décidé d’ouvrir une liste pour les élections de 2014.

Sans remonter trop loin, nous ne reviendrons pas sur l’affaire de la décharge sauvage, récemment plusieurs dossiers ont encore démontré les limites de Madame Irlès. Davantage préoccupée par son mandat de député (et il la préoccupe encore), notre maire a eu bien des difficultés pour gérer correctement certains dossiers au point que l’on peut se demander si c’est de l’incompétence ou du désintérêt. Entre des antennes toujours pas déplacées et un premier mât que l’on a voulu construire en zone protégée et un second bénéficiant d’un permis de construire on ne sait sous quelles conditions sur le terrain d’une élue municipale, un projet de parc photovoltaïque retoqué par la préfecture, un golf pharaonique, et non adapté, promis depuis plus d’un mandat, qui... tombe à l’eau, un pont sur le Réart de 100 mètres de portée pour 5 millions d’euros qui va peser davantage sur les finances de PMCA, des jardins ouvriers, promis de longue date, et prévus... en zone protégée, sans parler d’un projet de chambre funéraire réalisé sans concertation et dans des délais anormalement courts, nous avons abordé le débat d’orientation budgétaire au dernier Conseil municipal.

Les 3 termes, DEBAT, ORIENTATION et BUDGET permettent d’asseoir le projet municipal de l’année à venir. Madame Irlès ne souhaitait pas débattre, nous n’avons pas vu de réelles orientations et l’analyse budgétaire était erronée. Par ailleurs, notre maire n’a de cesse de se féliciter de ne pas avoir augmenté les impôts locaux, mais toutes les taxes autres sur lesquelles la commune peut jouer sont au maximum. Cette année, la commune a encore emprunté 700 000 euros, soit plus de 50% de la somme des trois taxes locales, et le coût des seuls intérêts d’emprunts en cours s’élève à 252 000 euros annuels ! Par manque de courage politique, Madame Irlès se refuse à majorer les prélèvements sans limiter les dépenses, de facto, elle transpose la charge sur les générations montantes. Beaucoup de promesses, quelques réalisations onéreuses non rentabilisées et un bilan finalement bien terne malgré son statut de député.

Notre ambition pour 2014 est de présenter aux Villeneuvois une liste ouverte, dynamique et désintéressée, représentant réellement toute la population. Villeneuve doit retrouver la cohésion perdue et une sérénité de petite ville à taille humaine. Pour que la population puisse retrouver la parole, nous souhaitons permettre à chacun de s’impliquer dans l’avenir de la commune. Vous pouvez nous contacter par différents moyens : Téléphone : 06 06 400 785 Mail : villeneuve2014@frauca.fr Facebook et Twitter à venir. »